Vidéo|Délégation Départementale Artibonite : Jovenel Moise impose un ancien fonctionnaire public révoqué pour corruption en 2015

By | 19 février 2021

« L’éducation n’a plus de valeur, la famille a disparu« , admet Génélus dans son discours d’installation, en l’absence de son prédécesseur, Jean Osner Amisial.

En avril 2015, le ministère de la Justice, a remercié Enock Genelus, suite aux investigations révélant son implication dans un dossier de corruption, le 19 mars 2015, alors qu’il était commissaire du gouvernement près du Tribunal Civil des Gonaives. Enock Genelus, sous le régime Tèt Kale 1, est reproché d’avoir fait sortir de ses cellules un prisonnier, Madsen Clervoyant, afin de lui permettre d’aller effectuer un important retrait dans une institution bancaire – $40 000 -, en faveur d’un clan au contrôle de l’appareil judiciaire de la ville des Gonaives.

En avril 2015, acculé et éclaboussé par de multiples scandales de corruption, Michel Martelly s’est vu obliger de se débarrasser d’Enock Genelus en ordonnant à son ministre de la Justice de passer à l’action.

Gonaives, 18 février 2021 –Me. Enock-Gene Genelus était déjà à l’œuvre mercredi en coordonnant la visite ciblée et placée sous haute sécurité de Jovenel Moise dans la fière Cité de l’Indépendance.

M. Génélus, révoqué au Parquet des Gonaives en 2015, »pour corruption grave« , suite au rapport d’une commission d’enquête diligentée par le ministre de la Justice d’alors, Pierre-Richard Casimir, siège depuis jeudi matin à la Délégation Départementale comme nouveau représentant du président de facto, Jovenel Moise, décrié par la quasi population haïtienne.

Le nouveau délégué départemental de facto nommé par un président en fin de mandat constitutionnel, sur recommandation du cartel du chef de gangs de Descahos, a appris Rezo Nòdwès, de source fiable, annonce déjà les couleurs. « Nou pral atake tout bandi nan deptman-an« , a-t-il lancé

Enock Génélus se dit être « flatté par le choix qui a été fait de lui par le président de la République« , nonobstant qu’il traîne derrière lui un lourd héritage de « Commissaire corrompu » au Parquet des Gonaives.

« Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique informe avoir été saisi du dossier de corruption qui se serait produite dans la juridiction des Gonaïves« , a ainsi formé une commission d’enquête, a précisé le communiqué en avril 2015, « afin de faire le jour sur les faits qui seraient reprochés au Commissaire du Gouvernement de ce ressort et au Substitut dont le nom a été cité« . La Commission d’enquête avait 48 heures pour soumettre son rapport à la suite duquel Enock Geneus, actuel représentant du dictateur Jovenel Moise dans l’Artibonite, a été révoqué pour corruption sous l’administration de Michel Martelly.

SOURCE: REZONODWES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *