Hit enter after type your search item

«Se swa yo asasimenm menmjan yo asasinen Jovenel, se swa yo kite ankèt la rive nan bout li» -Claude

/
27 Views

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre nommé, Ariel Henry, des organisations de l’opposition et de la société civile estiment que le neurochirurgien n’a pas mesuré l’ampleur de la crise et annoncent le retrait de leur soutien à ce dernier. 

“Suite à la rencontre de ce jour d’hui, les membres de l’opposition politique et de la société civile, signataires du Protocole d’Entente Nationale (PEN), s’empressent de vous informer qu’ils prennent acte de votre volonté de former un gouvernement sans tenir compte du caractère bicéphal de l’exécutif avec nombre de figures déjà décriées dans l’opinion publique avec leur projet politique rejeté depuis plus de trois ans par la population”, ont écrit d’entrée de jeu les signataires de cette lettre dont la rédaction du journal a eu copie.

Ces partis politiques comme AAA, Verite, MTVAyiti, pour ne citer que ceux-là, reprochent au premier ministre nommé Ariel Henry de n’avoir pas pris en compte les revendications de la population qui, selon eux, ne veulent pas aller aux élections avec le régime en place.  En ce sens, ces partis annoncent qu’ils ne supporteront plus le médecin. 

“Aussi, constant délibérément que vous avez choisi de vous écarter des termes dudit protocole d’accord, les signataires du PEN se voient-ils dans l’obligation de vous enlever leur soutien et de poursuivre un dialogue inclusif avec les forces vives de la nation en vue de conclure un accord politique pour une résolution haïtienne pacifique à la crise”, ont-ils conclu.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This div height required for enabling the sticky sidebar
Copyright at 2021. All Rights Reserved
error: Content is protected !!