Mèt Morin mande pou pèp la kraze, mete dife nan kay tout nèg Opozisyon kal negosye ak Jovenel Moise

By | 8 avril 2021

Les deux attaques ont été perpétrées les 31 mars et 1er avril 2021. Pour le premier jour, cela s’est produit à la suite d’un échec d’une tentative d’enlèvement perpétrée contre un personnage. Ayant pris la fuite, la victime s’est refugiée à Bel-Air sous la protection de la population. Les membres du gang «Krache dife», membre du G9, ont attaqué le quartier où 7 personnes ont été tuées, d’après le RNDDH.

Pourtant au 2e jour, soit le 1er avril, Nathanaël St Fort, cette jeune fille de 20 ans, était à bord d’un véhicule d’un individu. À Delmas 2, précise la structure de défense de droits humains, des hommes lourdement armés ont ordonné au chauffeur de s’arrêter. Voulant s’échapper, il a accéléré et les bandits ont ouvert le feu sur la voiture, ayant causé la mort sur le champ de la jeune fille. En représailles à ce deuxième kidnapping échoué, Iscar de Belekou (Cité-Soleil), Micanor de Wharf Jérémie et Ti Sonson de «Krache dife», tous trois membres du G9, ont attaqué le quartier du Bel-Air. 6 personnes sont tuées ce jour-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *