Luis Abinader annonce la construction d’un mur entre Haïti et la République Dominicaine

By | 28 février 2021

 Le Président Luis Abinader a annoncé aujourd’hui que son gouvernement construira une ligne de démarcation entre la République Dominicaine et Haïti, qui comprendra tous les «moyens physiques et technologiques» pour contrôler les illégalités qui se produisent à la frontière entre les deux pays.

«Au second semestre de cette année 2021, nous commencerons à bâtir sur la ligne de démarcation entre les deux pays: la République Dominicaine et Haïti, les nouvelles mesures de renforcement de la sécurité, qui combineront les moyens physiques et technologiques, et comprendront une double clôture de périmètre dans les sections les plus conflictuelles et une simple dans les autres, en plus des capteurs de mouvement, des caméras de reconnaissance faciale, des radars et des systèmes à rayons infrarouges », a-t-il déclaré aujourd’hui dans son message au Congrès dominicain.

« Avec tout cela et dans un délai de deux ans, nous voulons mettre fin aux graves problèmes d’immigration illégale, de trafic de drogue et de trafic de véhicules volés que nous subissons depuis des années et parvenir à la protection de notre intégrité territoriale que nous avons recherché depuis notre indépendance », a ajouté le président.

Toutefois, Abinader a affirmé que son pays est déterminé à avoir «des relations mutuellement avantageuses avec Haïti».

Il a fait valoir qu’un accord « sans précédent » a été signé et permettra « d’appuyer l’identification avec des documents de son pays, pour les citoyens qui se trouvent sur notre territoire; la vente d’énergie et l’installation, avec une collaboration internationale et en coordination avec leur gouvernement, des maternités du côté haïtien de la frontière, qui peuvent fournir des services à leurs femmes, dans des conditions décentes et éviter la saturation des services de santé dominicaine ».

Le premier hôpital sera situé dans la région de Juana Méndez, en Haïti, à la frontière nord entre les deux pays, un projet autorisé par le gouvernement haïtien qui démarrera «dans les prochains mois avec la contribution de la communauté internationale».

Dans son message, Abinader a promis de moderniser le service extérieur dominicain, afin que «le ministère des Affaires étrangères travaille à renforcer nos relations stratégiques avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes; avec les États-Unis, notre principal partenaire commercial; avec l’Union Européenne et avec la Chine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Iconic One Theme | Powered by Wordpress