Le Brésil dépasse les 300 000 décès dus au coronavirus et des brésiliens appellent à la démission de Bolsonaro

By | 26 mars 2021

Covid-19: Au Brésil, un total de 1 999 personnes meurent en une seule journée.

Mercredi 24 mars 2021 –L’effondrement sanitaire du Brésil dû à la pandémie de coronavirus continue de produire des chiffres choquants. Mercredi, le pays a dépassé les 300 000 décès dus à des maladies liées au COVID-19, 24 heures seulement après avoir atteint le nombre maximum de décès en une journée.

Selon le dernier rapport du Conseil national des secrétaires de la santé (CONASS), 1 999 personnes ont été déclarées mortes au cours de la dernière journée, soit un total de 300 675 décès cumulés. Entre-temps, 89 414 personnes ont été infectées, ce qui porte le total à 12 219 433 depuis le début de la crise.

La progression soutenue du coronavirus est telle que quelque 100 000 personnes ont perdu la vie à cause de la maladie en seulement deux mois et demi, sachant qu’après la première semaine de janvier, la nation a accumulé 200 000 décès au total.

Pressé par le scénario dramatique, le président Jair Bolsonaro, qui jusqu’à aujourd’hui a maintenu une attitude négationniste face aux effets tragiques du COVID-19, a baissé le ton de la confrontation et a annoncé mercredi la création, pour la première fois, d’un comité national pour tenter de combattre le virus, qui génère déjà un chaos hospitalier

Le leader d’extrême droite s’est exprimé mardi sur le réseau national de radio et de télévision et a promis que les vaccins contre le COVID-19 seraient « garantis » pour la population. Le discours a été marqué par les casseroles qui ont eu lieu dans plusieurs villes. Aux cris de  » assassin  » et  » génocidaire « , de nombreux Brésiliens ont appelé à sa démission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *