L’agent du SWAT TEAM Anchelo Joseph blessé lors d’une opération policière, décédé faute de soins

By | 28 février 2021

L’agent I de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et membre de l’unité d’élite SWAT TEAM, Anchelo JOSEPH, est décédé ce vendredi 26 février après avoir reçu un projectile au niveau de sa jambe gauche en date du premier février, a fait savoir un proche du défunt à notre rédaction.

Selon les autorités policières, le désormais défunt avait été touché lors d’un affrontement armé entre sa patrouille et des individus qui tentaient d’empêcher son unité d’enlever une barricade qu’ils avaient érigée au niveau de Senta, une localité sur la route nationale numéro 2, en date du 1er février.

Selon l’un de ses proche, l’agent en question est mort faute de soins. « Le jeune Anchelo a été touché vers les 13 heures. Il a dû attendre les 17 heures pour parvenir à l’hôpital. Malgré cela, son cas n’a pas été pris en charge parce que ledit centre hospitalier n’avait pas de médecin disponible. Entretemps, il n’avait pas cessé de se vider de son sang. », a t-il raconté.

Le 24 février dernier, les autorités policières avaient posté sur leur page Facebook que l’agent victime est sur le point de perdre entièrement sa jambe gauche si aucune mesure urgente n’était prise.

« La Direction Médicale de la PNH qui a déjà pris en charge la victime grâce à son partenariat avec des structures de santé telles que Bernard Mews et Médecin Sans Frontières dit qu’il attendait les mots des parents de l’agent avant de faire un éventuel suivi médical. »

Y réagissant, le très proche de l’agent victime n’a pas caché son mécontentement et sa tristesse. « Après avoir passé vingt jours à l’hôpital, mon ami n’a reçu aucun appel téléphonique, ni visite de la part des hauts gradés de l’institution pour laquelle il donnait son service.

« On se souciait guère de son cas. Les bandits armés du pays ont plus d’importance aux yeux de l’État haïtien que les agents des forces de l’ordre. Sinon, on l’aurait transféré dans un centre hospitalier ailleurs, comme Cuba, pour recevoir les soins que nécessitait son cas. Si de telle mesure a été prise, il serait peut-être toujours en vie aujourd’hui  », a t’il commenté.

Le jeune Anchelo était âgé de 25 ans. Étant de la 26e promotion de l’institution policière, il venait à peine d’intégrer l’unité Swat Team. Mais, les bandits armés du pays ne lui ont pas donné le temps de donner son service à ladite unité.

SOURCE. TRIP FOUMI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *