La meilleure cuisine de rue à Istanbul: 10 plats à essayer

By | 12 janvier 2021
La meilleure cuisine de rue à Istanbul: 10 plats à essayer

La meilleure cuisine de rue à Istanbul: 10 plats à essayer

Istanbul est une ville pour les gourmets. Promenez-vous dans pratiquement tous les quartiers et vous trouverez un assortiment de spécialités de la rue, des bouchées de viande gigantesques aux jus fraîchement pressés et au maïs grillé au charbon de bois en épi.

 

De jour comme de nuit, il y a toujours quelque chose qui cuit dans les rues de cette métropole tentaculaire et magnétique, alors laissez tomber la carte et dirigez-vous plutôt vers ces modestes étals de marché et ces chariots de nourriture à baldaquin rouge – c’est là que vous trouverez les atouts culinaires les plus alléchants d’Istanbul. .

 

Ultra-frais, toujours délicieux et ridiculement abordable, lisez la suite pour une liste des meilleurs plats de rue à Istanbul.

 

1. Simit

Simit, un pain circulaire en croûte de sésame, est la réponse de la Turquie au bagel. Traditionnellement, la pâte est faite de farine, d’eau, de levure et de sel; puis, il est trempé dans un mélange d’eau et de mélasse, recouvert de graines de sésame et cuit jusqu’à ce que le centre soit moelleux et que la couche externe soit brun doré.

 

C’est l’un des petits-déjeuners à emporter les plus populaires de la ville, et vous le trouverez vendu à partir de chariots à roues à pratiquement tous les coins de rue. Si vous voulez essayer le simit sous sa forme la plus parfaite, dirigez-vous vers une boulangerie où vous pourrez le récupérer fraîchement sorti du four.

 

2. Lahmacun

Lahmacun peut ressembler à une pizza à première vue, mais cette cuisine de rue omniprésente est dans une catégorie tout à fait unique – un pain plat fin garni d’agneau haché, de tomates et de poivrons en petits dés, d’oignons et de persil.

 

Une fois assemblé, il est cuit dans un four à pierre chaude jusqu’à ce qu’il soit légèrement croustillant sur les bords et servi avec une assiette de salade turque et des piments marinés. Si vous voulez le manger comme un local, garnissez votre lahmacun de salade, ajoutez un peu de jus de citron, roulez-le (comme un burrito turc, si vous voulez) et creusez!

 

3. Balik ekmek

Balik ekmek se traduit par «pain de poisson», et c’est essentiellement ce que c’est – un morceau de poisson grillé (généralement du maquereau ou quelque chose de similaire) farci dans un demi-pain de pain blanc et garni d’oignons crus et de laitue.

 

C’est bon marché et indéniablement savoureux, et vous trouverez de nombreux vendeurs vendant ce sandwich dans des chariots de nourriture ou des bateaux à Eminonu (près de l’extrémité sud du pont de Galata) et le long du pont Ataturk.

 

4. Lokma

La prochaine étape est une cuisine de rue qui satisfera votre gourmandise: le lokma. Ces boules moelleuses ressemblant à des beignets sont frites à la perfection, arrosées de sirop ou de miel et saupoudrées de pistaches moulues. Gardez les yeux ouverts sur les vendeurs de lokma près du marché aux épices égyptien à Eminonu.

 

5. Misir

Les places et les rues d’Istanbul regorgent de collations de toutes sortes, mais celle que vous rencontrerez le plus souvent est le misir, ou le maïs grillé en épi.

 

Légèrement carbonisé et saupoudré de sel, de poivre et de diverses épices, c’est l’un des aliments de base de la ville pendant les mois d’été. C’est aussi l’un des plus faciles à trouver – vous ne pouvez pas marcher plus de quelques pas sans l’odeur du maïs fraîchement grillé qui flotte sur votre chemin. 

 

6. Borek

Cette délicatesse traditionnelle ottomane se compose de fines couches de pâte appelée yufka (similaire à la pâte phyllo) remplies d’un assortiment d’ingrédients, comme du fromage, des épinards, des pommes de terre ou de la viande hachée.

 

Il existe plusieurs types de borek, mais les deux que vous trouverez le plus souvent vendus chez les vendeurs dans la rue sont le su boregi (water borek), qui est généralement rempli d’épinards et de fromage feta, et le kol boregi (bras borek), un variété préparée en un long rouleau et cuite au four jusqu’à ce que le dessus soit brun doré.

 

7. Midye dolma

Midye dolma (moules farcies) est une collation de minuit populaire avec les Istanbulites locaux – en particulier après une nuit de boisson alcoolisée en ville.

 

Les moules sont servies dans une demi-coquille évidée et farcies de pignons de pin, de raisins de Corinthe, de riz assaisonné de cannelle et de poivre, et d’un généreux filet de citron.

 

Le marché aux poissons de Kadikoy est le meilleur endroit pour déguster ces collations savoureuses en bouchées au plus frais, mais vous pouvez également les trouver chez les vendeurs de la place Taksim. Si vous avez des réserves sur la consommation de crustacés dans la rue, vous voudrez peut-être plutôt vous adonner au restaurant.

 

8. Doner kebab

Vous avez probablement essayé ce repas très apprécié à un moment donné – après tout, c’est la cuisine de rue la plus emblématique de Turquie. Ne vous y trompez pas: un doner kebab à Istanbul ne ressemble à rien de ce que vous avez goûté auparavant.

 

Des couches de viande fondante se combinent avec des garnitures comme des tomates hachées, des oignons rouges, des piments, des concombres marinés et un mélange d’épices pour créer un mélange exquis de saveurs.

 

Toute cette bonté est étroitement enveloppée dans du lavash (un pain plat fin ressemblant à une tortilla), il est donc prêt à descendre dans les rues d’Istanbul. Karadeniz Pide ve Doner Salonu est l’endroit où aller pour l’un des meilleurs kebabs de la ville. 

9. Gozleme

Si vous êtes un fan de concoctions savoureuses et riches en glucides, vous adorerez le gozleme. Cette collation populaire et idéale pour les voyages est similaire à une crêpe, faite de pain plat plié sur diverses garnitures – du fromage à la viande, en passant par les légumes et les pommes de terre – et cuite sur une plaque chauffante.

 

Gozleme est fabriqué sur commande dans la rue avec une quantité infinie d’ingrédients, mais vous ne pouvez vraiment pas vous tromper avec la variété de feta et d’épinards.

 

10. Kokorec 

Le dernier sur cette liste est un plat pour tous les gourmets aventureux! Kokorec est fabriqué avec des intestins d’agneau enroulés autour des abats et grillés à la broche horizontale. Le mélange riche en viande est ensuite haché finement, mélangé à de la salade, assaisonné de thym et d’origan et servi dans un petit pain légèrement grillé.

 

Cela peut ne pas sembler particulièrement appétissant, mais ce sandwich succulent et savoureux vous donnera envie de secondes! Les vendeurs de kokorec peuvent être trouvés dans tout Istanbul, mais vous les trouverez principalement concentrés à proximité des principaux bazars et zones commerçantes de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *