Jovenel Moïse s’en prend de nouveau à ses adversaires politiques

By | 2 avril 2021
Jovenel Moïse s’en prend de nouveau à ses adversaires politiques

Jovenel Moïse, de qui la rue réclame le départ du palais national, s’attaque à ses adverssaires au cours d’une cérémonie de remise des lettres de nomination à 10 jeunes en tant que nouveaux diplomates.

Le locataire illégal du palais national se révèle conflictuel et se sent bien dans un tel costume. Selon lui, tous ceux qui s’opposent à lui sont des avides du pouvoir et c’est la raison pour laquelle, selon le Truvien, ils s’accrochent tant à l’idée d’une transition.

Le dauphin de Joseph Michel Martelly croit dur comme fer que c’est par les élections que ses adversaires politiques doivent prendre le pouvoir, non pas par la force. Le patron de l’Agritans demande donc le respect des acquis de la démocratie.

D’après lui, à part une dimension sociale, l’insécurité en Haïti a des motivations politiques, comme quoi elle serait l’oeuvre de ses adversaires.

Réunir dans un salon ou dans un Hôtel pour placer quelqu’un au pouvoir, ce n’est plus de mise, selon celui dont le nom est cité pas moins de 69 fois dans le rapport sur la dilapidation des Fonds Petrocaribe.

Alors que Jovenel Moïsel se comporte comme un véritable dictateur, selon ses opposants, il préconise les joutes électorales comme moyen par lequel pour quelqu’un d’accéder au pouvoir. « A qui veut l’entendre, nous (PHTK) remporterons quelle que soient les élections organisées dans le pays », avait-il déclaré.

trip foumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *