»Jovenel fè kraze prizon pou retire gang met opozan », explose l’ex-sénateur Nenel Cassy dans le viseur de la DCPJ

By | 26 février 2021

Cible d’une lettre de convocation au bureau de la DCPJ (Direction Centrale de la Police Judiciaire) pour des motifs inavoués et inavouables, l’ex parlementaire des Nippes, Nenel Cassy a explosé de colère jeudi en milieu de journée.

»Jovenel fè kraze prizon pou retire gang met opozan! », a-t-il lancé avec une furie empreinte d’ironie, suite à l’évasion de plusieurs bandits, dont le célèbre Anel Joseph, de la prison civile de la Croix-des-Bouquets.

Nenel Cassy a de quoi être très remonté contre le régime Tet Kale et son chef numéro 2, Jovenel Moïse.

L’ex sénateur des Nippes, ejecté cavalièrement du Grand Corps par un tweet du chef autoproclamé  »Jojo Apredye » et des blindés de la PNH, a déjà subi une arrestation arbitraire, il y a quelques semaines dans sa=a ville, Miragoane.

Quelques temps après, Cassy a échappé de justesse à la mort, suite à une fusillade éclatée dans la zone de Delmas 40b. Le véhicule à bord duquel il se trouvait avec d’autres camarades politiques a essuyé plusieurs coups de feu, avait-il révélé.

Cependant, pour les dirigeants de facto, ces péripéties ne suffisent pas.

Selon le porte-parole du Secteur démocratique, l’exécutif haïtien a donné l’ordre aux responsables de la police nationale de mettre tout en oeuvre pour arrêter Cassy, cet opposant farouche à Jovenel Moïse avant la date fatidique du 28 février (Marche des leaders protestants).

SOURCE: REZONODWES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *