Bwase Lide Ak Met Morin – gro Dosye nan peyi an Gè gang Ak gang Moun Ap Mouri

By | 11 juin 2021

De fait. La mission de l’OEA établie par le Conseil Permanent de l’Organisation des Etats Américains et composée des représentants des Etats-Unis , du Canada, de l’Equateur, du Costa Rica et des St Vincent et Grenadines viendra, très probablement , dans quelques jours offrira une porte de sortie honorable à Jovenel Moïse afin de l’aider à abandonner ou renvoyer son projet de référendum aux calendes grecques sans trop perdre la face.

Et déjà les signes avant coureurs de la fin du projet Référendum de Jovenel Moïse en Haïti sont bien présents. Récemment un porte parole du CEP illégal de Jovenel Moïse faisant le point sur la livraison du matériel sensible et non sensible a admis que le Covid-19 peut hypothéquer le Référendum du 27 juin .

« Le Conseil travaille dans le pays et pour le pays. Si l’épidémie continue d’évoluer et nous oblige à surseoir à nos activités, on le fera », avait fait savoir le porte-parole Hubert Jean.

Cependant , en dépit de l’échec futur du projet de référendum de Jovenel Moïse, le régime Têt Kale a gaspillé et dilapidé , dans le cadre dudit projet , des millions de dollars américains qui auraient pu être utiles dans l’amélioration des conditions de vie de la majorité du peuple dont plus de 4 millions vivent en dessous du seuil de la pauvreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *