Blaise Compaore inculpé par un tribunal Burkinabé pour la mort de Thomas Sankara

By | 15 avril 2021

Qui ne se souvient pas de Thomas Sankara? Ancien président du Burkina Faso, il est surtout devenu célèbre pour ses campagnes anti-corruptions, sa position par rapport à la communauté internationale, ses luttes pour le respect des droits des femmes, entre autres. Il a été assassiné lors du coup d’État de 1987 qui a accouché la présidence de son ancien compagnon Blaise Compaore. Silence radio pendant longtemps, la justice burkinabé semble vouloir trancher finalement l’affaire.

Dans un article de Richard Kwame Krah du journal africain EYEGAMBIE paru le mardi 13 avril 2021, il a été rapporté que l’ancien président Blaise Compaore a été traîné devant le tribunal pour faire face à de graves accusations autour de la mort de Thomas Sankara, tué en 1987 à l’occasion d’un coup d’État fomenté par Blaise Compaore lui-même.

Il été entendu par un tribunal militaire de Ouagadougou, la capitale du pays, après plusieurs années passées en exil en Côte d’Ivoire. Nous devons également préciser que plus de quatorze autres personnes seront entendues également dans le cadre de cette affaire.

L’ancien bon ami, disons l’ancien bras droit de Blaise Compaore, le général Gilbert Diendere est aussi épinglé pour avoir, selon le tribunal, joué un rôle clé dans l’assassinat de l’homme de grande vision qu’à été Thomas Sankara. Rappelons qu’il est en prison depuis 2015 pour une affaire de coup d’État manqué.

Blaise Compaore n’est pas inculpé pour la première fois dans le cadre de cette affaire. La Cour Suprême du pays a toujours une raison (valable) pour annuler les mandats. Attendons voir cette fois ce que cela va donner.

SOURCE: TRIP FOUMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *